Les exercices à faire pour une personne asthmatique

Becky Zucco est une physiologiste de l'exercice clinique, spécialisée dans la MPOC et le cancer, avec plus de 25 ans d'expérience dans son domaine. Elle a écrit et développé des cours d'éducation sur la prévention des maladies chroniques et a créé le projet Mission Mouvement pour les écoles primaires. Elle est une grande voyageuse, marathonienne et mère de trois enfants qui comprend l'effet puissant du mouvement sur le corps et l'esprit et comment le comportement humain peut être influencé pour obtenir des améliorations significatives de la santé.

Becky Zucco

Foundatrice, OneLife Health Canada

"Un diagnostic d'asthme peut être compliqué, mais l'exercice est toujours recommandé"

Faits et statistiques sur l'asthme

L'asthme est une maladie chronique des voies respiratoires causée par un gonflement et une inflammation de la paroi des voies respiratoires et un resserrement des muscles autour des voies respiratoires, qui bloquent le flux d'air dans les poumons. Cette maladie chronique touche plus de 3,8 millions de personnes au Canada.

Les symptômes de l'asthme comprennent généralement une toux, une respiration sifflante, un essoufflement, une oppression thoracique et une augmentation de la production de mucus. Avec l'augmentation de l'inflammation des voies respiratoires, la paroi des voies respiratoires devient irritée et gonflée, ce qui entraîne une exacerbation des symptômes.

De nombreuses recherches doivent encore être effectuées pour bien comprendre comment prévenir, traiter et guérir l'asthme. Même si la plupart des personnes souffrant d'asthme ne meurent pas de cette maladie, elles peuvent passer une partie de leur quotidien à faire face aux symptômes. Mais, avec une bonne prise en charge, les gens peuvent vivre une vie saine et active.

L'asthme induit par l'exercice

L'exercice physique est un déclencheur bien connu de l'asthme. Un exercice vigoureux provoque un rétrécissement temporaire des principales voies respiratoires des poumons. Quelque 80 à 90 % des personnes asthmatiques souffrent de bronchospasmes provoqués par l'exercice.

La raison exacte de ce phénomène n'est pas claire : il peut être lié à la pollution de l'air ; l'hyperventilation peut assécher les tubes respiratoires, en particulier dans l'air froid et sec ; et l'exercice lui-même peut stimuler la libération des substances chimiques directement responsables du rétrécissement des voies respiratoires dans les poumons.

Après le rétrécissement initial des voies respiratoires, près de 50 % des personnes confrontées au problème entrent dans une phase réfractaire pouvant durer jusqu'à trois heures, pendant laquelle aucun autre rétrécissement ne se produit. Certains athlètes en profitent pour « passer au travers », d'autres trouvent qu'une courte poussée d'activité les amène à la phase protégée. Pour eux, un échauffement prolongé (20 à 30 minutes) et un temps de récupération sont essentiels à la performance.

Environ un athlète d'élite sur cinq souffre d'asthme provoqué par l'exercice, donc, lorsqu'il est bien géré, il n'est pas un obstacle à la réussite sportive.

Comment pouvons-nous aider à s'entraîner les personnes souffrant d'asthme ?

En tant que professionnels de l'exercice, nous devons être confiants dans la prescription d'exercices et d'activités physiques pour les personnes atteintes d'asthme. Comme pour la population en général, pour les personnes atteintes d'asthme, l'exercice physique présente des avantages importants pour la santé. Tandis que l'exercice n'améliore pas la fonction pulmonaire, il améliore la santé cardio-respiratoire et la condition physique.

Souvent, les personnes asthmatiques sont anxieuses à l'idée que l'exercice puisse déclencher une crise d'asthme aigüe et des symptômes désagréables (essoufflement). Cela peut les empêcher de faire de l'exercice, les déconditionner et aggraver leur état de santé. Nous pouvons aider les personnes asthmatiques à faire de l'exercice en toute sécurité et à réajuster leurs attentes négatives à l'égard de l'exercice.

Conseils pour entraîner une personne atteinte d'asthme

Avant de commencer à faire de l'exercice, il est important de demander à la personne quels sont ses médicaments et son plan d'action pour l'asthme. Vous pouvez vérifier si :

  • ils ont pris leurs médicaments d'asthme habituels ; et
  • ils ont avec eux leur médicament de secours de courte durée (par exemple, le Ventolin).

 

Bien que l'exercice soit sans danger pour les personnes souffrant d'asthme, vous devez vous assurer qu'ils ont pris leurs médicaments réguliers. Il est également recommandé aux personnes asthmatiques de prendre leurs médicaments de courte durée comme prescrit 10 à 20 minutes avant de faire de l'exercice.

 

D'autres conseils importants pour réduire la fréquence et la gravité des crises d'asthme aigües ou de leurs symptômes comprennent :

  • Un échauffement et un temps de récupération adéquats ;
  • Éviter de faire de l'exercice dans un environnement froid et peu humide ;
  • Faire de l'exercice à l'intérieur lorsqu'il y a une forte pollution de l'air ;
  • Éviter de faire de l'exercice à proximité d'allergènes connus (par exemple, les herbes, les pollens) ; et

Conseils pour entraîner une personne atteinte d'asthme

Les personnes atteintes d'asthme doivent suivre les mêmes recommandations d'activité physique et d'exercice que les personnes non asthmatiques. C'est-à-dire qu'elles doivent combiner l'exercice aérobique avec des exercices de force et de conditionnement physique. Les exercices d'étirement et d'équilibre sont également importants, en particulier pour les personnes âgées.

Pour les personnes dont les symptômes d'asthme sont plus prononcés, vous pouvez essayer de faire des exercices par intervalles au lieu de faire des exercices aérobies continus. Il est prouvé que l'exercice par intervalles peut réduire le rétrécissement des voies respiratoires pendant l'exercice. En ce qui concerne le type d'exercice, la natation ou l'entraînement à la résistance peuvent être recommandés. La natation peut aider à gérer les symptômes de l'asthme dus à l'environnement chaud et humide, tandis que l'exercice de résistance n'augmente pas la ventilation autant que l'exercice aérobique, ce qui aide à prévenir le rétrécissement des voies respiratoires.

Il est important, comme pour toute autre personne, que l'exercice que vous prescrivez à une personne asthmatique soit quelque chose qu'elle apprécie et qu'elle soit à l'aise et sûre d'elle. Vos conseils et vos encouragements pendant que vous travaillez avec une personne asthmatique contribueront à créer des habitudes d'exercice positives et durables.

Que dois-je faire si quelqu'un a une crise d'asthme ?

 

Les signes d'une crise d'asthme aiguë sont notamment les suivants :

  • Un essoufflement accru ;
  • Difficulté à parler en raison de l'essoufflement ;
  • Lèvres et ongles qui deviennent bleus.

Si vous soupçonnez une personne d'avoir une crise d'asthme aigüe, il est important de la rassurer, de la calmer et de ne pas la laisser seule. Placez-les en position verticale et dites-leur de prendre leurs médicaments de secours comme tels que prescrits. Si les symptômes ne s'améliorent pas, appelez les services d'urgence. Pour plus d'informations, consultez le site d'Asthme Canada : https://asthma.ca

Qu'est-ce qu'un article d'invité?

Les professionnels de la santé peuvent communiquer avec nous pour partager du contenu éducatif dans notre académie!

Restez à l'affût des nouveautés de l'industrie

Abonnez-vous dès maintenant pour recevoir les nouveautés sur Hexfit, des webinaires éducatifs, des protocoles de tests physiques, des alternatives d'exercices, les mises à jours et beaucoup plus encore! Soyez informés des nouveautés de l'industrie du sport et de la santé via notre infolettre!