Comment mesurer la souplesse du rachis lombaire

Selon l'Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport santé (IRBMS)

Le test de Schober (indice de Schober) permet de mesurer la flexion de la portion de la colonne vertébrale située au niveau des vertèbres lombaires.
Un médecin, un kinésiologue, un entraîneur personnel ou encore un ostéopathe pourrait proposer ce test pour mesurer la mobilité et la flexibilité du rachis lombaire.

Définition du test de Schober

À quoi sert-il? 

Le test de Schober, aussi appelé le test distance doigt-sol ou test de flexibilité des hanches permet de mesurer la mobilité du rachis lombaire. C’est un test d’accroupissement facilement réalisable chez soi, sur un terrain de sport ou dans un cabinet médical. Il a comme avantage d’être reproductible facilement, de façon à bien suivre l’évolution et le progrès réalisé par le patient. 

Le protocole de mesure 

Comment procéder à l’évaluation de la flexibilité et de la souplesse du rachis chez votre patient. 

À pieds joints, basculez lentement le buste vers l’avant en roulant le dos, vertèbre par vertèbre. Assurez-vous que les bras du patient sont tendus vers le sol pour y toucher avec les doigts. Notez qu’il est impératif de vérifier que les genoux du patient sont bien tendus durant le test. Une fois que le patient  a atteint son maximum de souplesse, mesurez (avec une règle) la distance entre le sol et les doigts en cm. Le résultat correspond à la valeur du test. 

Pour les sportifs qui sont plus souples et qui sont en mesure de descendre les doigts jusqu’au sol, il est nécessaire de procéder au test en faisant monter le patient sur une plateforme surélevée, les orteils au bord de celle-ci. La valeur du test de flexibilité correspond à la distance entre l’extrémité des doigts du patient et le niveau de cette plateforme symbolisant le sol. Cette valeur sera donc négative.

“84% des gens vont faire une lombalgie à un moment de leur vie.”

Dr. Frédéric Maton, Dr. Patrick Bacquaert

Amélioration de la souplesse 

Pour connaître l’amélioration de la souplesse, il suffit de vérifier le rapprochement entre les doigts et le sol. 

Une amélioration de la condition de souplesse du rachis se traduit par un raccourcissement mesuré dans la distance entre les doigts et le sol possible lors du test Schöber. Cette amélioration a une réelle efficacité pour prévenir les lombalgies, les blessures sportives, mais également pour corriger certaines postures non désirées.  

Pour améliorer la souplesse à la maison, vous pouvez proposer des exercices à partir de la banque d'exercices animées dans Hexfit! 

 

Les images proviennent de la banque d'exercices animés de Physigraphe. Utilisez la recherche avancée avec le mot recherché et sélectionner un objectif d'étirement pour trouver tous les exercices associés.

Le test de Schober version modifiée 

La version modifiée du test de Schober s'effectue en clinique et est accomplie par un médecin ou un professionnel de la santé.

Lors de l’évaluation de la flexibilité du rachis, le médecin devra tracer deux marques sur le dos d’ un patient debout, respectivement à la hauteur de la 5ème vertèbre lombaire L5-S1 (épine iliaque-supérieure) et à 10 cm au-dessus de cette dernière. On demande ensuite au patient de se pencher vers l’avant, les jambes tendues et on mesure l’augmentation de l’écart entre les deux marques sur le dos du patient. Un écart de moins de 3 cm est considéré comme pathologique. La normale attendue est de plus de 5 cm. 

Si les résultats sont anormaux, le médecin pourra suspecter une maladie rhumatismale chez le sportif, mais d’autres examens plus approfondis seront peut-être nécessaires pour poser le diagnostic.

On utilise notamment le test de Schober pour dépister la spondylarthropathie ou ancienne spondylarthrite ankylosante, une maladie inflammatoire chronique aussi associée: 

 

  • Au psoriasis
  • Au syndrome de Reiter ou de Fiessinger-Leroy-Reiter 
  • À la recto-colite hémorragique ou maladie du Crohn

Les spondylarthropathies ou spondylarthrites regroupent plusieurs maladies touchant les articulations et ayant plusieurs caractéristiques communes, dont celle d’atteindre la colonne vertébrale.”

Erreurs à éviter en procédant au test

  • Ne pas plier les genoux, car ça diminue la distance doigts-sol. 
  • Le mouvement de bascule du dos vers l’avant doit être progressif, sans secousse. 
  • Ne pas réaliser ce test trop rapidement, puisque la position finale doit pouvoir être stabilisée quelques secondes pour être précise. 
  • Toujours réaliser ce test dans les mêmes circonstances.

... 

Comment favoriser la prise de données pour procéder au test? 

Pour faciliter la prise de résultats et l’analyse future du test de Schober, nous vous conseillons de faire le tout avec un logiciel adapté.  Dans Hexfit, il vous est possible de créer un document d’évaluation complet pour vos clients intégrant ce test et avec la possibilité d’analyser vos données sous forme de graphique. Vous pouvez même centraliser toutes les informations concernant le suivi de vos clients et la création de vos programmes d’entraînement! Vous y trouverez notamment d'autre exercices d'étirements à proposer à votre client et à inclure dans son programme à l'aide de la banque d'exercices.